Accueil / violence basée sur le genre et les liens avec l'environnement / Environnements résilients, inclusifs et durables / Demander des fonds RISE
1
L'appel à propositions 2022 est désormais clos mais vous pouvez toujours télécharger et consulter l'intégralité de l'appel à propositions RISE 2022, un outil essentiel qui a soutenu les candidats.

FR ES

1

Environnements résilients, inclusifs et durables

(défi des subventions RISE)

À propos de l'appel à propositions 2022 pour le défi des subventions RISE
Demande de fonds RISE

Appel à propositions

En 2022, on peut dire que le monde est confronté à plusieurs pandémies qui se chevauchent - COVID-19 elle-même ainsi que violence basée sur le genre (VBG), le changement climatique et la perte de biodiversité.

1

violence basée sur le genre Les liens entre les droits de l'homme et l'environnement sont complexes et multidimensionnels ; toutefois, ces menaces pour les droits de l'homme et la santé des écosystèmes ne sont pas insurmontables. Une action urgente pour mettre fin à VBG, promouvoir l'égalité des sexes et l'inclusion sociale et protéger l'environnement est cruciale - et nécessite une coopération et un engagement partagé entre les secteurs.

À la suite des leçons et des pratiques prometteuses des deux phases précédentes de RISE, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), dans le cadre de son partenariat avec l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) sur Promotion des questions d’égalité des genres dans le domaine de l’environnement (AGENT) et de son violence basée sur le genre and Environment Linkages Center (VBG-ENV Center ) continuera à soutenir des stratégies fondées sur des données probantes pour aborder violence basée sur le genre dans les programmes liés à l'environnement et au climat. RISE investira dans :

  • a) de nouvelles interventions qui s'adressent à VBG dans les secteurs de l'environnement ; 
  • b) les approches intégrées qui intègrent les composantes du site VBG dans les programmes environnementaux existants ou les activités connexes ; et 
  • c) des programmes existants sur VBG-environnement qui visent à poursuivre, étendre ou reproduire une intervention.

RISE prévoit de financer entre trois et six projets de 100 000 à 400 000 dollars chacun, avec des délais de mise en œuvre de 18 à 24 mois dans une ou plusieurs zones géographiques ciblées. Les bénéficiaires de subventions RISE participent à une cohorte d'apprentissage RISE et bénéficient d'un soutien technique et d'une communauté de pratique de la part de l'UICN et de ses partenaires via le centre VBG-ENV. En 2022, les priorités de RISE comprennent : la production d'apprentissage sur les pratiques prometteuses pour aborder violence basée sur le genre dans des contextes vulnérables au climat et en relation avec la protection des droits et de la sécurité des défenseurs de l'environnement, ainsi que la gestion adaptative dans le contexte de la pandémie actuelle de COVID-19.

Interventions que RISE cherche à financer

1

Partenariats entre des organisations, des réseaux ou des décideurs spécialisés dans l'environnement, l'égalité des sexes et VBG- experts, peuples autochtones et/ou organisations communautaires. 

1
 

Approcheslocales ou communautaires, conformément aux principes et approches fondés sur les droits ;

1

Approchescentrées sur les survivants et tenant compte des traumatismes;

1

Stratégies fondées sur des données probantes pour aborder violence basée sur le genre dans les secteurs axés sur l'environnement 

1

Stratégies, outils et capacités contribuant à la base globale de connaissances et de capacités pour aborder les liens entre VBG et l'environnement.

1

Apprentissage institutionnel pour améliorer la mise en œuvre et le développement d'approches et de résultats environnementaux sensibles au genre et fondés sur les droits.

1

Dispositions novatrices - par exemple, par le biais de partenariats, de conditions institutionnelles favorables, de réformes politiques ou de mesures de protection sociale - qui contribuent aux preuves existantes sur la façon de traiter violence basée sur le genre dans les liens avec l'environnement.

1

Conditions favorables à la mise en œuvre d'interventions visant à réduire le site violence basée sur le genre et à soutenir les survivants, par exemple par le biais d'une action législative, d'infrastructures ou d'une institutionnalisation, ou en mobilisant la volonté politique

1

Combler les lacunes en matière de connaissances, par exemple en approfondissant les connaissances locales et contextuelles, en présentant des pratiques prometteuses spécifiques au contexte et/ou en démontrant comment les interventions des bénéficiaires de RISE influenceront les politiques et les programmes nationaux, régionaux ou mondiaux.

 

 

 

 

Qui peut postuler ?

Zones géographiques ciblées en 2022

Les projets doivent être mis en œuvre dans une ou plusieurs des zones géographiques ciblées suivantes :

  • Amérique centrale et Caraïbes
  • Afrique orientale et australe
  • Asie du Sud et du Sud-Est

Pour consulter la liste complète des pays, veuillez lire le document d'appel à propositions(English | Español).

Candidats éligibles

RISE est ouvert aux organisations locales, nationales, régionales ou internationales légalement enregistrées, y compris
mais pas seulement :

  • Les organisations non gouvernementales (ONG) ;
  • Les organisations de base, locales et communautaires (CBO), y compris les organisations de femmes, de jeunes et LGBTQI ;
  • Les organisations de la société civile (OSC) ;
  • Organisations de peuples autochtones (IPO) ;
  • Entreprises appartenant à des femmes ou dirigées par des femmes ;
  • Les organisations confessionnelles (OC) ;
  • Les organisations internationales non gouvernementales (OING) ;
  • Les organisations intergouvernementales (OIG) ;
  • Universités et autres institutions académiques ;
  • Instituts de recherche et groupes de réflexion ;
  • Entreprises du secteur privé ;Entreprises du secteur privé ;
  • Consortiums, partenariats et autres formes de collaboration déjà existantes ;
  • des organisations membres de l'UICN et/ou d'autres organisations ayant fait leurs preuves en matière d'amélioration de l'environnement ; et
  • Les organisations qui ont précédemment demandé et/ou reçu un financement RISE Challenge.

Partenariat et collaborations

RISE encourage les partenariats entre des experts de l'environnement, de l'égalité des sexes et VBG, des peuples indigènes et/ou des organisations communautaires, des communautés locales et des experts compétents. Les candidats doivent répondre aux exigences fixées dans l'appel à propositions(English | Español).

Présence locale

Les candidats doivent :

  • Avoir déjà une présence dans le pays dans lequel les activités sont proposées pour être mises en œuvre, OU
  • être une organisation locale, OU
  • Avoir un partenaire local dûment enregistré qui répond aux exigences des consortiums et des partenariats.

Réactivité thématique

En 2022, les priorités de RISE comprennent : la production d'apprentissage sur les pratiques prometteuses pour aborder violence basée sur le genre dans des contextes vulnérables au climat et en relation avec la protection des droits et de la sécurité des défenseurs de l'environnement, ainsi que la gestion adaptative dans le contexte de la pandémie actuelle de COVID-19.

Capacité opérationnelle et administrative

Les candidats éligibles doivent avoir une capacité suffisante pour permettre une mise en œuvre professionnelle et rapide des projets proposés.

Langue

Les candidats doivent présenter leur proposition en anglais ou en espagnol.

Les projets doivent être mis en œuvre dans une ou plusieurs des zones géographiques candidates suivantes :

  • Amérique centrale et Caraïbes
  • Afrique orientale et australe
  • Asie du Sud et du Sud-Est

RISE est ouvert aux organisations locales, nationales, régionales ou internationales légalement enregistrées, y compris
mais pas seulement :

  • Les organisations non gouvernementales (ONG) ;
  • Les organisations de base, locales et communautaires (CBO), y compris les organisations de femmes, de jeunes et LGBTQI ;
  • Les organisations de la société civile (OSC) ;
  • Organisations de peuples autochtones (IPO) ;
  • Entreprises appartenant à des femmes ou dirigées par des femmes ;
  • Les organisations confessionnelles (OC) ;
  • Les organisations internationales non gouvernementales (OING) ;
  • Les organisations intergouvernementales (OIG) ;
  • Universités et autres institutions académiques ;
  • Instituts de recherche et groupes de réflexion ;
  • Entreprises du secteur privé ;Entreprises du secteur privé ;
  • Consortiums, partenariats et autres formes de collaboration déjà existantes ;
  • des organisations membres de l'UICN et/ou d'autres organisations ayant fait leurs preuves en matière d'amélioration de l'environnement ; et
  • Les organisations qui ont précédemment demandé et/ou reçu un financement RISE Challenge.

RISE encourage les partenariats entre des experts de l'environnement, de l'égalité des sexes et VBG, des peuples indigènes et/ou des organisations communautaires, des communautés locales et des experts compétents. Les candidats doivent répondre aux exigences fixées dans l'appel à propositions.

Les candidats doivent déjà être présents dans le pays dans lequel il est proposé de mettre en œuvre les activités, OU être une organisation locale, OU avoir un partenaire local dûment enregistré qui répond aux exigences en matière de consortiums et de partenariats.

En 2022, les priorités de RISE comprennent : la production d'apprentissage sur les pratiques prometteuses pour aborder violence basée sur le genre dans des contextes vulnérables au climat et en relation avec la protection des droits et de la sécurité des défenseurs de l'environnement, ainsi que la gestion adaptative dans le contexte de la pandémie actuelle de COVID-19.

Les candidats éligibles doivent avoir une capacité suffisante pour permettre une mise en œuvre professionnelle et rapide des projets proposés.

Les candidats doivent présenter leur proposition en anglais ou en espagnol.

Demande en ligne

L'appel à propositions 2022 est désormais clos, merci de votre intérêt et de vos candidatures !

L'appel à propositions 2022 est désormais clos mais vous pouvez toujours télécharger et consulter l'appel à propositions RISE 2022 :

Webinaire RISE sur le pourquoi et le comment de la candidature

Un webinaire virtuel expliquant l'objectif, les critères d'admissibilité et les composantes de la demande a eu lieu le 22 juin 2022 à 9 h 00 EDT.

Regardez ici l'enregistrement en anglais

Ver aquí la grabación en Español

Foire aux questions (FAQ)

Un webinaire virtuel expliquant l'objectif, les critères d'éligibilité et les composants de la demande a eu lieu le 22 juin 2022 et la fenêtre pour soumettre des questions à l'équipe RISE par e-mail a été prolongée jusqu'au 01 juillet 2022. Toutes les questions et réponses sont disponibles ci-dessous :

RISE dispose de 1 475 000 à 1 875 000 USD à attribuer en 2022. RISE cherche à soutenir jusqu'à six projets de 100 000 à 400 000 USD chacun. Veuillez vous référer à la section 7.1 de l'appel à propositions pour plus de détails.

Les projets doivent être mis en œuvre sur une période de 18 à 24 mois, tous les projets devant se terminer le 31 décembre 2024. Voir la section 7.3 de l'appel à propositions.

Il n'y a pas de nombre fixe de projets pour chaque région. En fonction de la qualité et des priorités des propositions soumises, les projets RISE sélectionnés seront mis en œuvre dans une ou plusieurs des régions géographiques ciblées.

Les bénéficiaires de subventions RISE restent éligibles pour demander plus de financement RISE lors de futurs appels à propositions. En outre, les bénéficiaires de subventions RISE participeront à une cohorte d'apprentissage afin de partager l'apprentissage entre pairs et d'accroître leurs capacités et leur impact.

Oui. Les Nations Unies sont reconnues comme une organisation intergouvernementale et figurent dans la liste des candidats éligibles à la section 5.4 de l'appel à propositions. Consultez les sections 5.4 et 5.6 de l'appel à propositions pour connaître les candidats éligibles et les exigences en matière de partenariat.

Oui, les organisations communautaires et les organisations de la société civile peuvent prétendre à la subvention RISE 2022. Voir les sections 5.4 et 5.6 de l'appel à propositions pour connaître les candidats éligibles et les exigences en matière de partenariat.

Oui, les universités publiques et privées, leurs départements et autres institutions académiques sont éligibles pour postuler. Voir les sections 5.4 et 5.6 de l'appel à propositions pour connaître les candidats éligibles et les conditions de partenariat.

Oui, les ONG peuvent prétendre à la subvention RISE 2022. Voir les sections 5.4 et 5.6 de l'appel à propositions pour connaître les candidats éligibles et les exigences en matière de partenariat.

Oui, les institutions de recherche et les groupes de réflexion peuvent postuler. Voir les sections 5.4 et 5.6 de l'appel à candidatures pour connaître les candidats éligibles et les conditions de partenariat.

Non, les particuliers ne sont pas autorisés à postuler. Veuillez consulter les sections 5.4 et 5.5 pour en savoir plus sur les candidats éligibles et inéligibles. Les partenariats sont également une exigence pour l'appel à candidatures RISE 2022. Veuillez consulter la section 5.6 pour connaître les exigences relatives aux partenariats et aux collaborations. 

Les conditions d'éligibilité sont décrites dans l'appel à propositions. Veuillez consulter la section 5 de l'appel à propositions pour connaître les conditions d'éligibilité, y compris les zones géographiques ciblées, les candidats éligibles et ce que RISE financera.

RISE est ouvert aux organisations locales, nationales, régionales ou internationales légalement enregistrées.

Comme indiqué à la section 5.7.2, sous la rubrique "présence locale", le demandeur doit déjà être présent dans le pays où les activités sont proposées, OU être une organisation locale, OU avoir un partenaire local dûment enregistré qui répond aux exigences des consortiums et des partenariats. Il est préférable qu'au moins un des partenaires soit une organisation de base, dirigée par des locaux, c'est-à-dire des personnes et des institutions locales qui possèdent la capacité, les relations et la crédibilité pour conduire le changement dans leurs propres pays et communautés. L'UICN exigera des documents justificatifs pour démontrer le statut légal permettant d'opérer là où l'intervention a lieu. Voir la section 5.6 de l'appel à propositions sur les exigences en matière de partenariats et de collaborations.

Tous les partenaires doivent répondre aux critères d'éligibilité. Toute entité ou organisation publique gouvernementale n'est pas éligible, que ce soit en tant que demandeur principal ou partenaire. Voir la liste complète des candidats éligibles dans la section 5.4 de l'appel à propositions.

Les partenariats sont requis pour l'appel à candidatures RISE 2022, et nous vous encourageons à formaliser les partenariats pour vous assurer que les partenaires sont à bord. Veuillez consulter la section 5.6 pour connaître les exigences relatives aux partenariats et aux collaborations.

Le demandeur doit déjà être présent dans le pays où les activités sont proposées, OU être une organisation locale, OU avoir un partenaire local dûment enregistré qui répond aux exigences des consortiums et des partenariats.

Il est préférable qu'au moins un des partenaires soit une organisation de base, dirigée localement, c'est-à-dire des personnes et des institutions locales qui possèdent la capacité, les relations et la crédibilité nécessaires pour conduire le changement dans leurs propres pays et communautés. L'UICN exigera des documents justificatifs afin de démontrer le statut légal pour opérer là où l'intervention a lieu.

Oui, RISE accueille de nouveaux partenariats et réseaux.

Oui. Les consortiums, les partenariats et les autres formes de collaboration déjà existantes peuvent postuler. Voir la section 5.6 de l'appel à propositions pour les exigences relatives aux partenariats et aux collaborations.

Il ne peut y avoir qu'un seul demandeur principal qui soumet la proposition au nom de tous les partenaires. Les consortiums peuvent être constitués de plusieurs organisations.

RISE n'a pas de préférence mais encourage les partenariats avec les organisations communautaires et les ONG locales. Le candidat principal doit répondre à toutes les conditions d'éligibilité décrites dans la section 5 de l'appel à propositions.

Oui, des partenariats sont nécessaires, et le candidat principal sera responsable de l'attribution de sous-financements et de l'établissement de rapports à l'UICN.

Vous devrez élaborer la proposition et le budget en partenariat - la sélection d'un partenaire devrait intervenir pendant la rédaction de la proposition. Les partenariats seront également évalués lors de la phase de diligence raisonnable de la sélection.

Oui, à condition que tous les pays de mise en œuvre soient ciblés dans cet appel à propositions RISE. Voir l'annexe 1 de l'appel à propositions pour une liste complète des pays éligibles.

Il n'y a pas de limite dans l'appel à propositions. Le nombre de partenaires doit être réaliste et basé sur la portée, les activités et le budget de la proposition.

Oui. Cependant, veuillez noter qu'il ne peut y avoir qu'un seul candidat principal qui soumet la proposition et passe un contrat directement avec l'UICN.

Oui, une organisation ne peut recevoir qu'une seule subvention en tant que demandeur principal. Cependant, il n'y a aucune restriction pour que ladite organisation soit également partenaire dans d'autres demandes.

Oui, les entreprises du secteur privé sont éligibles mais doivent démontrer que le projet proposé poursuit des objectifs strictement non lucratifs et ne génère pas de revenus. Voir les sections 5.4 et 5.5 de l'appel à propositions sur les candidats éligibles et inéligibles et la section 5.6 sur les exigences en matière de partenariats et de collaborations.

RISE cherche à financer des stratégies fondées sur des preuves pour aborder violence basée sur le genre dans les programmes liés à l'environnement et au climat. Ainsi, il encourage les partenariats entre les organisations environnementales, les organisations spécialisées dans l'égalité des sexes et VBG-les organisations des peuples autochtones, les communautés locales et les experts concernés.

L'intégration d'un consortium ou d'un partenariat doit favoriser la mise en œuvre technique et opérationnelle du projet. Par conséquent, le candidat doit inclure dans sa proposition un texte décrivant chaque partenaire, son rôle spécifique, son expérience pertinente et sa valeur ajoutée. Voir les sections 4 et 5.6 pour en savoir plus sur le champ d'application de RISE et les exigences en matière de partenariats et de collaborations.

Selon l'exigence de la section 5.8.1, le bénéficiaire direct de la bourse doit être une entité légalement enregistrée. Cette condition est nécessaire car si une bourse est accordée, elle nécessite la signature d'une convention de subvention qui inclut un certain nombre de responsabilités pour lesquelles une capacité juridique est requise. La condition d'enregistrement légal applicable est celle qui est requise dans le pays du candidat pour pouvoir valablement conclure une convention de subvention et recevoir des fonds. Cette exigence s'applique à l'organisme demandeur principal et à tout partenaire de consortium qui recevra un financement de RISE.

Selon l'exigence de la section 5.8.1, le bénéficiaire direct du prix doit être une entité légalement enregistrée. Cette exigence est remplie avec la formalité en vigueur dans le pays d'origine du demandeur. Dans tous les cas, il sera nécessaire, lors de l'étape de vérification de l'éligibilité, d'étudier les pièces justificatives jointes pour valider que l'organisation existe légalement en tant qu'entité légale, qu'elle a un représentant légal et qu'elle peut fonctionner valablement. 

Lorsque les gouvernements ont arrêté les services d'enregistrement, l'UICN autorisera la soumission de documents d'enregistrement récents. Cependant, les organisations devront préciser comment elles fonctionnent sans enregistrement valide et la validité des comptes bancaires de l'organisation.

Conformément à la section 5.8.1, le bénéficiaire direct de la subvention doit être une entité juridique reconnue et enregistrée. Le demandeur doit avoir la capacité juridique de conclure des contrats en son nom propre. Les partenariats ou les associations qui n'ont pas la capacité juridique ne peuvent pas être considérés comme des bénéficiaires directs du financement, même s'ils agissent parfois comme des agences d'exécution pour des projets d'utilité publique. Cette exigence s'applique à la fois à l'organisation candidate principale et à tout partenaire de consortium qui recevra un financement de RISE. Les partenaires non enregistrés doivent figurer dans la liste des parties prenantes car ils ne peuvent pas recevoir et gérer les fonds.

L'enregistrement SAM et les numéros UEI sont requis si vous soumettez une proposition de subvention au gouvernement fédéral américain. Étant donné que la proposition de subvention RISE est soumise à l'UICN et que le contrat est conclu entre l'UICN et le candidat principal, l'enregistrement SAM et les numéros UEI ne sont pas nécessaires pour soumettre une demande de subvention RISE à l'UICN.

Les bénéficiaires de subventions RISE participent ensemble à une cohorte d'apprentissage RISE et bénéficient d'un soutien technique et d'une communauté de pratique de la part de l'UICN et de ses partenaires via le centre VBG-ENV.

Non, les candidats ne sont pas tenus d'avoir une expérience préalable avec l'UICN ou USAID.

Il n'y a pas de nombre minimum de bénéficiaires pour les projets. L'UICN négociera les activités, les budgets et les résultats attendus au cours de la procédure de diligence raisonnable.

Les activités qui favorisent l'apprentissage institutionnel au sein d'une organisation ou qui développent des politiques et des procédures en matière d'exploitation, d'abus et de harcèlement sexuels (SEAH) et des structures de prise en charge individuelle et collective sont autorisées. Étant donné que RISE cherche à financer des stratégies fondées sur des preuves pour aborder violence basée sur le genre dans les programmes liés à l'environnement et au climat, les propositions doivent présenter des liens solides entre violence basée sur le genre et l'environnement. Voir la section 4 de l'appel à propositions pour en savoir plus sur la portée, le but et les objectifs de RISE.

Non, il n'est pas nécessaire que vous ayez un projet existant.

RISE cherche à investir dans : a) de nouvelles interventions qui abordent VBG dans les secteurs de l'environnement ; b) des approches intégrées qui incorporent les composantes de VBG dans les programmes environnementaux existants ou dans des activités connexes ; ou c) des programmes environnementaux existants VBG qui visent à poursuivre, augmenter ou reproduire une intervention.

Dans le cadre du processus de diligence raisonnable, les candidats devront remplir le questionnaire de sélection du système de gestion environnementale et sociale (ESMS) de l'UICN et fournir les informations nécessaires à l'examen environnemental initial de USAID, qu'ils disposent ou non de leur propre ESMS. Tous les projets mis en œuvre par l'UICN doivent adhérer aux principes et aux normes de l'ESMS ; les projets soutenus par RISE doivent donc s'y conformer, sans exception.

Les bénéficiaires de subventions RISE devront avoir des politiques et des procédures de prévention de l'exploitation sexuelle, de l'abus sexuel et du harcèlement sexuel - ou inclure leur développement dans le cadre de leurs activités RISE - pour se conformer à l'UICN.

Le Sud-Soudan est un pays éligible pour ce cycle de RISE. Dans la plateforme de candidature, vous pourrez sélectionner le Sud-Soudan.

Les régions ciblées sont l'Amérique centrale et les Caraïbes, l'Afrique orientale et australe et l'Asie du Sud et du Sud-Est. Voir l'annexe 1 de l'appel à propositions pour une liste complète des pays éligibles. RISE n'a pas de préférence pour un pays ou une population en particulier.

Oui. Une organisation peut soumettre un nombre illimité de propositions différentes dans le cadre de cet appel en tant que candidat principal et/ou co-candidat pendant la fenêtre de candidature. Néanmoins, une organisation ne peut recevoir qu'une seule subvention en tant que demandeur principal.

Ils peuvent être spécifiques à une localité ou couvrir une zone géographique plus large (nationale ou régionale). Il n'y a pas de préférence dans le cadre de RISE.

Oui, les demandeurs principaux basés dans un pays non éligible peuvent postuler s'ils sont une organisation éligible, et SI : Ils ont déjà une présence dans le pays dans lequel les activités sont proposées pour être mises en œuvre ; OU ont un partenaire local dûment enregistré qui répond aux exigences pour les consortiums et les partenariats.

Veuillez consulter la section 5.7 de l'appel à propositions pour plus de détails sur l'obligation d'avoir une présence locale dans le pays de mise en œuvre.

En fonction de la qualité et des priorités des propositions soumises, RISE sera mis en œuvre dans une ou plusieurs des régions géographiques ciblées. Cela peut inclure le financement de plus d'un projet dans une ou plusieurs régions.

RISE cherche à financer des stratégies fondées sur des preuves pour aborder violence basée sur le genre dans les programmes liés à l'environnement et au climat. Ainsi, l'appel couvre toutes les propositions abordant tout aspect des liens entre violence basée sur le genre et l'environnement. Les propositions retenues doivent démontrer comment elles contribuent à la conservation, la restauration ou l'utilisation durable de l'environnement, ainsi qu'à la prévention et/ou la réponse à violence basée sur le genre.

Oui, tant que le projet traite des liens entre violence basée sur le genre et l'environnement, la proposition est éligible.

RISE s'intéresse aux approches de prévention et de réponse fondées sur des preuves VBG qui contribuent directement à la lutte contre VBG et s'appuient sur des programmes d'égalité des sexes.

Oui, l'engagement des hommes et des garçons est considéré comme faisant partie des stratégies globales de prévention et de réponse à violence basée sur le genre .

RISE s'intéresse aux approches de prévention et de réponse fondées sur des preuves VBG qui contribuent directement à aborder VBG et à renforcer la programmation en matière d'égalité des sexes. Les propositions retenues doivent démontrer comment elles contribuent aux résultats de la prévention et/ou de la réponse à VBG et aux résultats environnementaux, y compris la conservation, la restauration et/ou l'utilisation durable de l'environnement. Les candidats doivent lier toutes les activités complémentaires à violence basée sur le genre et à l'environnement.

Oui - l'appel couvre toutes les propositions traitant de tout aspect des liens entre violence basée sur le genre et l'environnement. Veuillez noter que RISE ne financera pas les activités strictement axées sur la recherche, comme indiqué à la section 5.3 de l'appel à propositions.

RISE cherche à financer des projets qui se concentrent sur un ou plusieurs des domaines prioritaires - il n'est pas nécessaire de se concentrer sur les trois domaines.

Les documents requis sont les suivants

  • Preuve d'enregistrement (demandeur principal et partenaires)
  • Déclaration de RISE
  • Plan d'activité
  • Budget

Oui, il existe une option permettant de télécharger chaque tâche. Pour plus d'informations, voir le guide d'utilisation de SM Apply.

Seul le demandeur principal doit s'inscrire et soumettre la proposition au nom de tous les partenaires. Toutefois, SM Apply offre la possibilité d'ajouter des collaborateurs à la proposition si le demandeur principal souhaite que des partenaires soutiennent la demande en ligne. Voir le guide d'utilisation de SM Apply pour plus d'informations.

Nous ferons de notre mieux pour répondre aux demandes de commentaires.

Non, mais nous encourageons vivement l'équilibre entre les sexes au sein des organisations. Voir la section 6.3 de l'appel à propositions pour en savoir plus sur l'évaluation technique et l'entretien avec les finalistes. 

L'UICN accueille le concours de subventions RISE dans le cadre de son partenariat avec USAID sur Promotion des questions d’égalité des genres dans le domaine de l’environnement (AGENT). Les bénéficiaires de ces subventions rendront compte directement à l'UICN.

La diligence raisonnable est effectuée avec le demandeur principal mais consiste à vérifier que les partenaires sont éligibles (ont un enregistrement) et ne figurent pas sur des listes de parties exclues. L'UICN examinera également les budgets des partenaires et pourra poser des questions et demander des informations supplémentaires. Voir la section 6.4 de l'appel à propositions pour en savoir plus sur le processus de pré-allocation et de diligence raisonnable.

Non. Comme indiqué à la section 7.2 de l'appel à propositions, le cofinancement n'est pas obligatoire mais encouragé.

Les projets financés par RISE peuvent être intégrés à d'autres projets. Voir la section 4 de l'appel à propositions pour plus de détails.

RISE cherche à financer

a) de nouvelles interventions qui s'adressent à VBG dans les secteurs de l'environnement,

b) les approches intégrées qui intègrent les composantes du site VBG dans les programmes environnementaux existants ou les activités connexes et

c) des programmes existants sur VBG-environnement qui visent à poursuivre, étendre ou reproduire une intervention.

Les coûts de matériel et d'équipement sont autorisés dans le budget ; toutefois, les coûts doivent être raisonnables et liés à la proposition technique. Comme indiqué à la section 5.3 de l'appel à propositions, RISE ne financera pas les activités centrées sur la fourniture d'équipements gratuits, la construction, l'achat de terrains ou la construction de nouvelles infrastructures. Dans l'appel à propositions, voir l'annexe IV sections 4.14, 5, et 6 du contrat type pour plus d'informations.

Le budget ne doit pas inclure les coûts indirects, sauf si l'organisme demandeur a conclu un accord négocié sur les taux de coûts indirects (NICRA). Les candidats peuvent également appliquer le taux indirect de minimis de 10 % conformément à 2 CFR 200.414(f).

Il n'existe pas de ratio standard pour les activités et les coûts opérationnels. Les budgets RISE seront évalués sur leur correspondance avec les propositions techniques, le caractère raisonnable des coûts inclus, l'optimisation des ressources et la prise en compte du genre.

Le bénéficiaire doit utiliser les fonds budgétaires fournis par l'UICN pour les coûts encourus dans la réalisation des objectifs de cet accord qui sont raisonnables, attribuables et admissibles. 

(1) "Raisonnable" signifie que les coûts ne dépassent pas ceux qui seraient normalement engagés par une personne prudente dans la conduite d'une activité normale.

(2) "Affectable" signifie que les coûts sont nécessaires à l'exécution du présent accord.

(3) "Admissible" signifie que les coûts sont raisonnables et imputables et qu'ils sont conformes à toutes les restrictions énoncées dans le présent accord.

Les limitations comprennent toutes les restrictions prévues par les politiques d'achat de l'UICN et de USAID .

Il n'y a pas de montant minimum fixe alloué au S&E.

Oui, le salaire du personnel et des consultants est autorisé. La version originale anglaise indique "no fee or profit is allowed", ce qui signifie que les propositions ne doivent pas générer de profit pour l'organisation et que celle-ci ne doit pas facturer de frais à l'UICN pour la mise en œuvre du projet. 

Oui, l'UICN accueille le troisième tour du concours de subventions RISE dans le cadre de son partenariat avec USAID sur Promotion des questions d’égalité des genres dans le domaine de l’environnement (AGENT). 

Parmi les enseignements tirés des bénéficiaires précédents, citons l'importance d'établir de solides partenariats intersectoriels pour renforcer les capacités et élargir les intérêts, les domaines de travail et les réseaux, ainsi que l'importance d'impliquer les hommes, y compris les dirigeants communautaires, dans la prévention et la réponse à VBG . RISE a également permis aux organisations de défendre le changement institutionnel au niveau des politiques et des programmes.

L'UICN n'a pas accueilli les cycles précédents de RISE, mais vous pouvez consulter le site web de RISE pour en savoir plus sur les anciens boursiers et leurs projets.

Voir les lectures supplémentaires suggérées dans la section 4 de l'appel à propositions et visiter notre page web VBG -ENV Centre pour des informations et des ressources.

Voir les lectures supplémentaires suggérées dans la section 4 de l'appel à propositions, y compris notre document de recherche sur les liens entreviolence basée sur le genre et l'environnement et visitez notre page web VBG -ENV Center pour des informations et des ressources.

La soumission des questions pour RISE a été prolongée jusqu'au 1er juillet 2022. Les questions peuvent être soumises à l'adresse électronique RISE : RISE@iucn.org. La foire aux questions sera mise à jour en conséquence sur ce site web d'ici le 5 juillet.

Le document contenant toutes les questions et réponses est également disponible ci-dessous. Cliquez sur le bouton si vous souhaitez le télécharger.

Calendrier des demandes et des attributions

Étape 1 - COMPLÉTÉ - Étape de soumission de la proposition

07 juin au 21 juillet 2022

Étape 2 - Étape de vérification de l'admissibilité

Du 22 au 29 juillet 2022

Étape 3 - Phase d'évaluation technique

01 août au 27 septembre 2022

Étape 4 - Étape de pré-adjudication et de diligence raisonnable

27 septembre au 08 novembre 2022

Étape 5 - Finalisation et annonce des lauréats des subventions

du 09 novembre au 10 décembre 20 22

Haut de page

Tweets by @IUCN_Gender

La prise en charge d'Internet Explorer 11 a pris fin le 15 juin 2022.

Nous vous recommandons d'utiliser l'un de ces navigateurs :

En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies et de technologies similaires pour améliorer votre expérience d'utilisateur. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre section juridique