Faire progresser l'action climatique sensible au genre lors de la COP 28

 (28e conférence des parties de la CCNUCC)

L'UICN et son partenariat avec USAID for Promotion des questions d’égalité des genres dans le domaine de l’environnement (AGENT) seront présents à la COP28 de la CCNUCC à Dubaï, aux Émirats arabes unis, afin d'encourager et de soutenir une action climatique tenant compte des sexospécificités. 

Contexte

Faire progresser l'action climatique en faveur de l'égalité des sexes

L'UICN, en collaboration avec USAID dans le cadre du partenariat Promotion des questions d’égalité des genres dans le domaine de l’environnement (AGENT), travaille sur trois priorités stratégiques lors de la COP 28 de la CCNUCC :

  1. Faire entendre la voix de femmes occupant des postes de direction diversifiés
  2. Définir un nouvel agenda mondial sur le genre et les données climatiques
  3. Attirer l'attention sur les effets cycliques du changement climatique et de l'érosion des sols. violence basée sur le genre
  • En tant qu'union de gouvernements, d'organisations de la société civile et d'organisations de peuples autochtones, l'UICN a toujours soutenu le développement des capacités des points focaux pour l'égalité des sexes (PFG) de la CCNUCC. Lors de la COP 27, l'UICN a apporté son soutien au PFG du Guatemala pour mettre en avant le ccGAP du Guatemala, financé par USAID, comme un exemple clé de solutions tenant compte de l'égalité des sexes dans le cadre des négociations. Ce soutien a conduit à des demandes de la part des PFG régionaux, qui ont collaboré entre eux pour présenter une demande de formation aux compétences de négociation sur le genre et le changement climatique. Cette formation a eu lieu en juillet 2023, et les PFG régionaux ont accepté d'utiliser leurs compétences pour commencer à discuter des priorités du prochain plan d'action pour l'égalité des sexes (PAG) de la CCNUCC. Lors de la semaine latino-américaine du climat, ces négociateurs se sont réunis à nouveau pour impliquer davantage de PFG régionaux. Lors de la COP 28, l'UICN soutiendra ces PFG pour qu'ils rencontrent d'autres PFG du monde entier afin de les inviter à s'engager sur la voie du troisième Plan d'action mondial de la CCNUCC.
  • En outre, lors de la COP27, l'UICN a aidé des femmes autochtones émergentes à participer à la COP. Il s'agissait de jeunes autochtones et de femmes travaillant avec des jeunes qui n'ont pas de voies ou d'opportunités pour accéder aux CdP. L'UICN a fourni des orientations pour la CdP de la CCNUCC, des sessions d'information et des formations pour comprendre et s'engager dans les dialogues de la CdP 27. Pour la COP 28, les femmes leaders reviendront, s'engageant dans le travail de l'UICN sur les données relatives au genre et à l'environnement, VBG liens et soutien aux points focaux sur le genre. L'objectif est de développer les capacités des femmes leaders émergentes en leur donnant un accès direct à l'engagement dans la politique climatique.
  • En collaboration avec le Fonds de conservation des espèces Mohamed bin Zayed et AGENT, l'UICN soutient le voyage et l'engagement de 15 femmes autochtones, jeunes et leaders de la société civile de base à la COP 28.
  • En amont de la COP28, le bureau du président de la COP28, les champions de haut niveau des Nations unies pour le changement climatique, la CCNUCC, ONU Femmes, l'UICN et l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) organiseront conjointement une conférence mondiale de deux jours sur les données relatives au genre et à l'environnement à l'Expo City de Dubaï. La conférence mondiale sera un espace d'échange de bonnes pratiques, de partage des leçons apprises et de discussion des solutions aux défis communs concernant la production et l'utilisation de données sur le genre et l'environnement pour informer les politiques, le plaidoyer et améliorer le suivi des engagements mondiaux, régionaux et nationaux en matière de climat et d'environnement.
  • Informer sur les progrès en matière d'égalité entre les femmes et les hommes - un tableau de bord : La définition d'engagements sexospécifiques dans les plans nationaux est une première étape que de nombreux pays ont franchie. Afin d'évaluer les progrès accomplis, l'UICN collabore avec ONU Femmes et le Kaschak Institute for Social Justice for Women and Girls de l'Université de Binghamton pour développer conjointement une fiche d'évaluation sur le genre et les NDC, qui constitue un outil de données indépendant permettant d'évaluer les progrès des pays en matière d'intégration de l'égalité des sexes dans l'action politique climatique. Les résultats seront publiés dans un tableau de bord unique, consultable en ligne, qui fournira des évaluations mesurables des progrès de la mise en œuvre.

Ressources clés : données sur le genre et le climat

  • Ensemble, par le biais de AGENT, l'UICN et USAID ont établi les nombreuses façons dont violence basée sur le genre est utilisé pour maintenir un accès inégal aux rôles, ressources et opportunités dans le domaine de l'environnement et du climat. Le défi des subventions RISE (Resilient, Inclusive and Sustainable Environments) est la solution personnalisée de USAID et de l'UICN. Un événement parallèle au pavillon de l'UICN mettra en lumière les investissements de AGENTdans les liens entre violence basée sur le genre et l'environnement. L'événement comportera également une annonce spéciale, nous vous invitons donc à participer et à vous engager en personne et via le livestream.
  • Dans le cadre de Génération Égalité, l'UICN est co-responsable de l'une des huit coalitions d'action - l'Action féministe pour la justice climatique (FACJ). Dans le cadre de FACJ, l'UICN s'est engagée à aborder les liens entre violence basée sur le genre et le climat. L'UICN est également cofondatrice et coorganisatrice de l'Alliance des données sur le genre et l'environnement (GEDA), qui a récemment ouvert et élargi ses membres aux producteurs de données sur le genre et l'environnement.

Ressources connexes : violence basée sur le genre et liens avec le climat

Événements

Serez-vous à la COP28 ? Participez à nos travaux lors des événements suivants, à Dubaï ou en ligne. Toutes les heures sont indiquées en heure normale du Golfe (GST).

Compter sur un avenir durable : Conférence mondiale sur les données relatives au genre et à l'environnement

28-29 novembre, 8:30 -16:15, un événement de la COP28 : Dans le cadre des efforts mondiaux actuels visant à améliorer la compréhension du lien entre le genre et l'environnement, les bureaux du président de la 28e Conférence des parties (COP 28) et les champions de haut niveau des Nations unies pour le changement climatique, la CCNUCC, ONU Femmes, l'UICN et la WEDO organiseront une conférence mondiale sur les données relatives au genre et à l'environnement. Parmi les orateurs et les participants figureront des agences des Nations unies, des fonctionnaires et des décideurs politiques, des dirigeants et des responsables de la coalition d'action "Action féministe pour la justice climatique" et de la "Gender Environment Data Alliance" (GEDA), des fondations privées, des organisations de la société civile, des dirigeants autochtones et des communautés locales, ainsi que des universitaires29.

Visitez la page de l'événement pour RSVP pour une participation en personne ou virtuelle, voir le programme complet et la liste des orateurs ici.

03 Décembre, 16:45 - 18:15, Official side event - SE Room 7: Sous Generation Equality, l'UICN est un leader de la coalition d'action Feminist Action for Climate Justice, pour laquelle nous avons deux engagements, l'un sur la Gender and Environment Data Alliance, que nous co-convoquons avec WEDO et que nous avons co-fondé avec 16 autres organisations. La GEDA s'efforce d'aider les femmes du Sud et de la majorité mondiale à produire des données sur le genre et l'environnement. La GEDA est également conçue pour compiler et mettre à disposition des données sur le genre et l'environnement provenant du monde entier. Cet événement est consacré à l'alliance et inclut ses membres tout en s'inspirant des résultats de la conférence pré-COP sur le genre et les données. La GEDA a récemment lancé sa campagne d'adhésion et a reçu plus de 1 000 demandes d'adhésion. Cet événement est donc un moment clé pour définir les objectifs de croissance de la GEDA pour l'avenir.

04 décembre, 14:30 - 15:45, événement parallèle à la Journée du genre - Pavillon de l'UICN : Lors de ce dialogue intersectoriel, des décideurs politiques, des chercheurs, des praticiens et des représentants de la société civile de premier plan ( violence basée sur le genre et environnement) discuteront de la manière dont l'action climatique peut favoriser la sécurité des femmes et des filles dans le cadre d'une action climatique tenant compte de l'égalité des sexes. 

Cet événement vise à :

  • Attirer l'attention, en particulier celle des décideurs en matière de climat, sur la manière dont la crise climatique affecte et exacerbe violence basée sur le genre;
  • Soutenir les parties pour qu'elles reconnaissent la nécessité de protéger et de défendre la sécurité des femmes, des filles et des autres populations sur le site violence basée sur le genre afin de garantir des stratégies globales d'action climatique tenant compte de l'égalité des sexes ;
  • Faire entendre la voix des défenseurs des droits de l'homme environnementaux des femmes autochtones d'Asie qui cherchent à se protéger de violence basée sur le genre en promouvant des mesures de défense et de protection autodéterminées grâce à l'aide financière de RISE ;
  • Amplifier l'impact du changement climatique sur l'exploitation sexuelle dans des secteurs tels que la pêche ;
  • Identifier des actions stratégiques pour intégrer la nécessité de traiter le site VBG dans les agendas du changement climatique et de la biodiversité.
Regardez la retransmission en direct ici.

08 décembre, 18:00 - 19:30, Pavillon espagnol : L'UICN et USAID ont soumis un engagement commun dans le cadre de Generation Equality (géré par UN Women) pour aborder les liens entre violence basée sur le genre et le climat. L'UICN est co-responsable de l'une des huit coalitions d'action (Feminist Action for Climate Justice). Cette réception aura pour but d'aider les membres et les dirigeants de FACJ à partager leurs activités d'engagement.

09 décembre, 11:30 - 13:00, Table ronde de la présidence: La présidence de la COP28, en partenariat avec ONU Femmes et des organisations collaboratrices, organise cet événement pour mettre en évidence les progrès réalisés et l'expérience acquise en matière d'intégration des perspectives de genre dans l'action climatique, ainsi que les solutions qui devraient être incorporées dans les futurs processus d'inventaire mondial du genre (GST) afin de persuader la réalisation et la garantie d'une action climatique globale qui inclut l'égalité des sexes. L'événement présentera des opportunités et garantira des engagements solides pour faire avancer les actions climatiques sensibles au genre et réaliser une transition juste du point de vue du genre.